Les conséquences actuelles de la fusion des services

Nous avons eu vent que certains gestionnaires profitent de la fusion des services en CHSLD pour faire des mouvements de personnels d’un étage à un autre, ceci sans considération pour l’ancienneté, sans prévenir à l’avance du changement et sans consultation des travailleurs pour minimiser l’impact sur la continuité et la qualité des soins.

Pour ces travailleurs qui ont donnés 20 ans au milieu de la santé, c’est encore une fois un manque de reconnaissance qui s’ajoute à plusieurs autres problématiques.

Jamais durant les négociations l’employeur n’a exprimé une volonté de faire la fusion des services ou d’encadrer la mobilité intra-service. Maintenant que celle-ci est notre réalité, la problématique est que l’employeur refuse encore et toujours de baliser la mobilité intra-service en général.

On se limite à appeler le gestionnaire à faire preuve de retenue lorsqu’il déplace un travailleur d’une unité à une autre, sans toutefois l’exiger.

Comme l’employeur ne fait rien sans être contraint par les lois en vigueur ou les conventions collectives, on ne peut s’attendre à une telle retenue. En fait, on le voit déjà.

L’employeur n’est aucunement dans l’obligation de favoriser la continuité des soins et services, donc il faut s’attendre à ce qu’il vous déplace d’un étage à un autre, souvent en réponse au non-remplacement.

Il apparait nécessaire de faire un appel à votre mobilisation si l’on souhaite réellement lui faire comprendre que la situation actuelle est inacceptable.

Nous vous invitons à demander à votre gestionnaire quelle est sa politique de mobilité intra-service et nous informer de sa réponse mais également son utilisation en situation de non-remplacement. Gardez cette réponse soigneusement en tête, les gestionnaires adorent leur droit de gestion et font usage de celui-ci à toutes les occasions.

À titre d’information, la mobilité intra-service concerne la politique de mouvement des travailleurs à l’intérieur d’un même service, ce qui englobe maintenant les unités à l’intérieur d’un même port d’attache.

Que vous ayez 30 ans d’ancienneté, le gestionnaire peut maintenant vous déplacer à l’extérieur de votre ancienne unité. Votre ancienne unité n’existe plus.

La fusion des services a maintenant des conséquences réelles.

Yan Gagnon