Quoi faire lors d’un accident de travail

Lors d’une blessure survenue dans l’exercice de vos fonctions ou de tout autre préjudice à votre santé découlant de votre travail, vous devez remplir une déclaration d’accident de travail, tout de suite après avoir aviser votre supérieur immédiat.

Celle-ci se retrouve dans la section vie au travail que l’on retrouve sur l’intranet, dans la section Santé et sécurité-bien-être au travail et plus spécifiquement dans l’onglet Événement accidentel / Maladie professionnelle /Situation à risque.

Le formulaire de déclaration d’un évènement accidentel et les indications pour procéder s’y retrouve. Il est important de remplir ce document la journée même de l’accident et d’imprimer une copie du document dûment rempli que vous devez garder avec vous.

Si la douleur persiste, il est important d’aller voir un médecin le plus rapidement possible et de lui faire remplir le formulaire d’attestation médicale de la CNESST dont vous devrez fournir une copie à l’employeur. N’oubliez pas d’en garder une copie pour vous-même et d’envoyer une copie à votre syndicat.

Veuillez prendre note qu’une note médicale valide doit contenir un diagnostic, et lorsque l’accident a des conséquences persistantes, une preuve de suivi médical.

Vous avez l’obligation d’informer la gestion de la présence au travail indiquant la durée de l’arrêt de travail et la date de la prochaine rencontre médicale, lorsque l’arrêt de travail dure plus longtemps qu’une seule journée.

Prenez note qu’il arrive que la CNESST ne reconnait pas que le problème découle de votre travail, il vous sera alors versé de l’assurance salaire. Des recours sont toutefois possible pour contester cette décision. Vous devez contacter le syndicat dès que vous prenez connaissance d’une contestation de votre statut médical.