STTCCSMTL > Nouvelles > Les membres se prononcent à 96% en faveur de l’entente du 3 octobre

Nouvelles

Dernières Nouvelles

Les membres se prononcent à 96% en faveur de l’entente du 3 octobre

2018-12-14
C’est aujourd’hui que les scrutateurs ont procédé au dépouillement des votes sur l’entente du 3 octobre, résultat d’un scrutin qui s’est déroulé à travers plus d’une soixantaine de séances de l’Assemblée générale spéciale entre le 19 novembre et le 13 décembre 2018. Les membres se sont prononcés et ont accordé un appui massif à l’entente qui deviendra leur convention collective locale le 31 mars prochain. Nous tenons à rappeler que, d’ici là, les « anciennes » conventions locales des composantes fusionnées continuent de s’appliquer.
 
« Cette négociation a été ardue. Notre comité a tenu bon sur les questions primordiales pour nos membres, notamment en matière de mobilité du personnel et de flexibilité des horaires par l’inscription du quart de travail et du port d’attache dans les éléments constitutifs du poste. En plus, il y a un paquet de gains plus subtils, comme la possibilité de prendre des journées de vacances pour combler le délai de carence de l’assurance-salaire, qui atténueront, voire élimineront, plusieurs irritants pour les travailleurs. Cette entente est le meilleur résultat auquel nous pouvions parvenir et il est agréable de constater que les membres en pensent autant », a commenté Danielle Matte, Vice-présidente aux ententes et griefs et responsable de la négociation, à l’issue du dépouillement.
 
Cette convention comporte de nombreuses clauses qui devraient améliorer les conditions de travail générales de l’ensemble des membres. Par exemple, en matière de conciliation travail-famille, les parents pourront, en fournissant les pièces justificatives appropriées, inscrire une non-disponibilité pour les quarts débutant avant 7h00 ou se terminant après 17h00. Les travailleurs et les travailleuses inscrits sur la liste de rappel pourront changer leurs disponibilités tous les mois, sauf durant la période des fêtes et la saison estivale. Les gains sont nombreux.
 
« Nous sommes satisfaits de cette entente et de l’appui des membres, mais nous savons que le plus difficile reste à venir. Négocier est un passage obligé qui n’est pas facile, mais il est toujours plus exigeant de veiller à une application soutenue et conforme de la convention collective. Nous devons déjà nous préparer à cette étape. Nous avons une bonne entente, il faut maintenant veiller à son respect sans compromis dans le meilleur intérêt des membres que nous représentons » a déclaré Alain Croteau, Président-coordonnateur du STTCCSMTL-CSN.
 
Au total, c’est plus de 1450 travailleurs qui ont participé aux diverses séances de l’Assemblée générale spéciale et qui se sont prononcés sur le contenu de l’entente. Les dispositions locales entreront en vigueur le 31 mars 2019. À cette date, les anciennetés des membres seront fusionnées et reconnues à la grandeur du CIUSSS. Les travailleurs et travailleuses pourront donc postuler sur l’ensemble des postes pour lesquels ils répondent aux exigences minimales de la tâche à travers l’ensemble du CIUSSS.