STTCCSMTL > Nouvelles > La santé et la sécurité au travail une affaire de tous!

Nouvelles

Dernières Nouvelles

La santé et la sécurité au travail une affaire de tous!

2018-05-11
Ce texte a été publié dans l'édition printemps 2018 du journal syndical "Le P'tit Baveux".

Penser à notre sécurité au travail c’est d’abord penser à nos projets futurs, notre famille, notre retraite… Parce qu’un accident de travail peut nuire ou compromettre notre qualité de vie, voire même la briser.
 
On dit souvent que la sécurité au travail est l’affaire de tous car, bien qu’elle soit de la responsabilité de notre employeur, elle est également la nôtre et celle de nos collègues. C’est par l’entraide et l’utilisation des bons outils de travail que la majorité des blessures au travail seront évitées. Cela dit, il arrive parfois que malgré toutes les précautions et l’utilisation adéquate des ressources disponibles, certaines situations malheureuses surviennent et peuvent entrainer une blessure.
 
L’effet d’une blessure n’est pas toujours immédiat. Suite à un incident, l’employé pourrait très bien être en mesure d’exercer ses tâches régulières et développer dans le futur un problème lié à cet incident. Par exemple : Une préposée aux bénéficiaires doit inscrire ses vérifications dans le cahier des contentions. Elle prend une chaise sur roulettes pour s’asseoir puis, tombe sur le plancher alors que la chaise roule soudainement vers l’arrière. Elle s’en sort sur le coup avec une bonne frousse et des éclats de rire avec ses collègues. Plus de peur que de mal. Elle ne pense pas à remplir un rapport accident/incident…
 
Le mois suivant, en se penchant pour ramasser un papier, la même préposée se bloque le dos. Serait-ce une conséquence de sa chute lorsque la chaise a roulée?
 
Certains accidents ou incidents au travail sont sournois, il faut en être conscient. Au moment de consulter un médecin, mieux vaut avoir toutes les informations pertinentes ainsi que l’ensemble des faits afin d’avoir un dossier complet et de cette façon, éviter de futurs problèmes.
 
Lorsque vous vous blessez :
 
La première étape sera de remplir un rapport d’accident/incident peu importe si vous avez mal ou non. (Pensez à la préposée qui est tombée!)
Mieux vaut un rapport rempli inutile qu’un rapport utile non rempli.
 
Après avoir dûment complété le rapport accident/incident, si vous avez de la douleur, de la difficulté à continuer votre travail, la deuxième étape sera de mentionner à votre supérieur immédiat que vous désirez quitter et vous rendre à la clinique médicale.
 
Vous avez besoin d’aide dans toutes ces démarches ?
N’hésitez pas à contacter vos agents et agentes responsables en santé et sécurité au travail, ainsi qu’en assurance salaire.

Nathalie Olivier
Responsable de la santé-sécurité au travail, de la prévention, du harcèlement et du bien-être au travail - secteur 1